MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE

             "Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

Le signe des grands


Autant il y en a pour qui s’est vraiment et inexorablement inaccessible, autant pour d’autres, le sens de la pente semble faire rouler le succès vers eux ! Joseph Schmitz (Baelen-B) est de ceux-ci.

Pour la seconde fois de sa carrière, Joseph Schmitz a élevé un 4ème As fond national dans ses installations. Il s’agit encore d’un bleu barré, matricule 1024963/2013 cette fois. La fois d’avant, c’était en 2001, année faste, qui l’avait vu remporter le grâle sur Brive national. Notez que l’année 2000 n’avait pas été trop mauvaise puisqu’un titre de 1er As fond National avait été acquis.

Le titre 2016 de 4ème as national avait lui aussi été précédé d’une année 2015 assez ‘acceptable’ : 1er National Tulle, et 1er National Narbonne. Notez au passage que le 1022822/2010, vainqueur de Narbonne 2015 se classait 10ème As pigeon national Cahors 2013-2015 (Pipa Ranking) et 4ème As national Narbonne 2014-2015 (Pipa Ranking). Dire que ça a été le plus dur à vendre des deux vainqueurs nationaux, nous nous en serions bien contenté quand même…


1024963/2013

Ce nouvel as pigeon du 224 route d’Eupen de Baelen n’est pas issu de pigeons de gouttière, son père est le 1047962/2003 qui, en volant jusque 7 ans, a engrangé 14 prix en fond, dont des prix comme 59 / 5 710 p. Bordeaux National, 162 / 18 954 p. Perpignan National, ou encore 166 / 13 938 p. Marseille National, etc.

La mère est une fille du Montauban, 1035856/1999 avec lui aussi 14 prix de fond et un 9ème National Montauban, 69ème National Jarnac, etc..

A un an, il a été enlogé en vitesse et demi-fond pour son éducation et ensuite aligné sur un Montluçon (538 km) pour faire un petit prix.
En 2015, à deux ans, il est enlogé sur un premier Limoges (671 km) où il réalise le 242ème / 3 520 CFW (742 / 15 009 p. National). Au second Limoges, il se classe en 9ème /236 p. place provinciale, 90ème / 1 694 p. CFW (614 / 8 303 p. National), avant un nouveau prix sur Tulle (646 km) 251ème / 1 821 p. CFW (649 / 6 229 National).

1024963 13

En 2016, à 3 ans, il change de statut et montre cette fois qu’il est capable de jouer dans la cour des grands : après 3 prix corrects en demi-fond (289, 361, puis 389 km), il gagne le classement provincial sur Limoges : 1er / 485 p., 1er / 1 251 p. zonal, 16 / 3 668 p. CFW, 29ème / 13 493 p. National.

On prend vite goût aux bonnes choses, et il remet le couvert sur Montauban (800 km) : 1er / 151 p. provincial, 4ème / 412 p. zonal, 19ème / 1 184 p. CFW et 104 / 4 327 p. National.

Suit un second Limoges, qui lui réussit pour le moins, bien aussi, car il emporte une troisième victoire consécutive sur Herve face à 165 pigeons et la seconde place provinciale face à 290 pigeons, bon pour un 5ème / 547 p. zonal, 62ème / 1 645 p. provincial 452ème / 6 492 p. National.

Outre le titre de 4ème As National Fond 2016, ses prouesses de la saison (2 fois 1er provincial et une fois second de 3 enlogements, soit 3 sur 3 de prix par 100) lui permettent de remporter le convoité titre de 1er As provincial fond 2016, et de 1er As fond 2016 ‘les amis du grand fond’.


Côté soins

Notre champion n’a pas changé son management depuis l’an passé :

Les voyageurs sont nourris au bac commun à raison d’une cuillère à soupe bien remplie matin et soir. Pour ce dernier repas journalier, la quantité est modulée en fonction de l’appétit des sportifs à plumes. Le grain donné est en général composé de 3 mélanges choisis entre le ‘super start plus’, ‘champion plus’, sport subliem’, ‘super veuvage’, et ‘super power’.

C’est deux doses de ‘super diète’, auquel est ajouté une dose de mélange ‘élevage’ qui attendent les voiliers de retour de compétition. Le lendemain d’épreuve, un peu de dépuratif est donné avant de laisser place au mix ‘sport’ sus-cité. Juste au retour également, sont données deux pilules : une ‘anti-tricho’ et une vitaminée.

La fin de préparation, voit, pendant les 2 à 3 derniers jours, la ration augmenter pour fournir des réserves appropriées aux compétiteurs ailés.
Une fois par semaine, de l’huile est donnée sur le grain, additionnée de poudre de condition. En alternance, la semaine suivante, des vitamines sont fournies.


Bonne moisson

A force de lire tant d’exploits sur internet, on en viendrait à trouver basique de faire un ‘top 100 national’. Il faut savoir que pour beaucoup, faire un top 100 reste l’ultime consécration de leur saison. Nous ne parlons encore pas ici de faire un pigeon bien mis au championnat des as pigeons nationaux.

Vous apprécierez d’autant mieux les résultats 2016 de notre ami, car il remporte, la saison passée les 35ème et 69ème National Agen, un 73ème prix national Libourne, un 115ème National Carcassonne, un 139ème prix National de Saint Vincent. Tout ceci bien sûr assorti d’un 4ème As national Fond.

Il reste donc, après des décennies de succès, une valeur sûre de cette partie ‘Est’ de la contrée liégeoise où les pigeons, loin de la masse, sont obligés de se détacher pour venir au prix.


Félicitations à notre ami Joseph Schmitz, insatiable ogre colombophile, qui décennie après décennie, n’en finit pas de collectionner les titres dans sa catégorie de prédilection : la longue distance.


Bravo, santé et succès pour 2017 !


David Chassagne, Avril 2017