MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE

             "Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

Peut-être avez-vous déjà eu le cas (espérons-le avec une femelle de moindre valeur) de ne pas voir tomber le second œuf dans le plateau. Ce peut être le signe de la fin pour une vieille pigeonne ou le signe d’un ennui des plus fâcheux pour votre colonie, s’il s’agit d’une de vos meilleures reproductrices…


Ponte interne

Il arrive, en effet, que, en quittant l’oviducte, l’œuf qui devrait franchir le cloaque refuse l’obstacle et reste au chaud dans l’intestin. Dans ce cas, exception faite d’une productrice en bout de course qui ne vous sortira de son cloaque plus rien de blanc et dur, la femelle et vous avez un sérieux problème.


Moulin Rouge Breeding Stud

L’élevage ‘Moulin Rouge Breeding Stud’ est très certainement un des élevages, sinon l’élevage avec le plus gros palmarès direct. Ce que nos deux compères ont pu faire comme résultats avec seulement une poignée de pigeons bagués chez eux et déposés chez des amateurs comme Hugo Batenburg ou Ad Fortuin est au-dessus de l’entendement. Ajoutez à ceci d’innombrables supers résultats avec les descendants de pigeons vendus, et vous aurez une idée de la qualité des pigeons qu’ils brassent.

Guillaume Benoit a récemment décidé de mettre en valeur le pigeon Français, particulièrement ceux, finalement assez nombreux, qui ont pu avoir dans leurs ascendants du sang du fameux super crack Gruson. Etant certainement les dépositaires les plus sérieusement équipés de cette incroyable souche, ils pourront grâce à ces renforts actuels prolonger cette formidable lignée d’une prolificité sans pareil pour les victoires (inter)nationales. Moulin Rouge s’est donc relancé dans quelques achats ciblés ‘made in France’. Quand ils investissent dans une boule de plume, ils se déplacent pour le top.


Investissement en péril

Hors, l’un de ces coûteux achats s’est révélé ne pas être en mesure de faire sortir le second œuf dans les temps ‘réglementaires’. L’arrière train de la dame à plume, au fur et à mesure que les jours passaient, laissait pourtant voir que la chose blanche tant attendue était présente, mais pas accessible. La pouasse, un gros investissement était en péril et une bête souffrait visiblement, avec un sale pronostic comme probable conclusion.

Arrivé au stade des 8 jours de délai écoulés, il fallait prendre une décision, mais laquelle ? Vous avez dans ces cas une foule de gens bien intentionnés, mais bon, entre la paraffine et l’introduction d’allumette pour percer l’œuf, l’ami Guillaume ne sentait pas grand-chose d’engageant.


L’homme en blanc et le carnet de chèque

L’homme de science devait être consulté. Là, pas de conseils rapides, aléatoires, l’affaire était sérieuse, il fallait passer au cabinet urgemment. Les 2-3 vétérinaires parisiens appelés avaient un point commun, il fallait venir ouvrir le carnet de chèque, que ce soit pour faire une prise de sang, ou une chirurgie inévitable. Guillaume voyait bien qu’on en voulait à son compte en banque ; mais que faire, il fallait bien trouver une solution.

Ce n’est pas non plus un perdreau de 3 semaines, suivant son intuition, il se décide tout de même à persévérer et tente un nouveau cabinet. Bien lui en a pris, ce spécialiste parisien des oiseaux, le docteur vétérinaire Bougerol (75-Paris) s’est révélé des plus honnêtes et compétents. Il avait en effet ‘LA’ solution, qu’il communiqua simplement par téléphone à Guillaume, gratuitement ; un pro, un vrai soignant :
« Vous allez voir, ça va marcher : achetez un cuit vapeur et placez votre femelle au-dessus ; ceci lui fera l’effet du ‘Hammam Suédois’ ». Bon, c’est quasi trop simple pour être vrai quand même cette affaire-là. D’un autre côté, le doc avait l’air vraiment sûr de lui et n’avait pas l’air de blaguer. Il fallait de toute façon agir rapidement. Tous lui avaient assuré que les solutions ‘non pro’ données par avant n’auraient aucun effet, pire, percer l’œuf avec une allumette comme envisagé pourrait tuer la femelle en 10 minutes.


Le hammam pigeon, ‘façon Guillaume’

Quand même à moitié convaincu, notre éleveur en tourment fait bouillir de l’eau dans une paire de casseroles. Quand la vapeur s’échappait en masse des récipients, la femelle en mal de pondre est, elle, placée à côté, dans une cage très aérée. Casseroles et femelle en cage sont recouvertes, via un système non homologué (manche à balai compris), de torchons pour faire une sorte de tente. Bien que peu reluisante, l’installation maintenait la femelle dans un univers de vapeur d’eau. Elle y fut maintenue 30 minutes, puis fut mise en panier. Il semblait bien à notre ami que l’arrière était un peu ouvert, mais bon, il restait quand même très sceptique sur les résultats de l’expérience. Le téléphone sonnait, il n’allait pas veiller l’arrière de la miss indéfiniment, l’attente allait sûrement être longue.

Un coup de téléphone d’un bon 10 minutes plus tard, piqué quand même de curiosité, il ouvre le panier logeant la femelle en question. Elle était toujours là, mais sous elle, attendait l’œuf tant convoité. Ça fait toujours plaisir d’en voir un arriver, mais certains sont vraiment source de ravissement et de soulagement. Celui-ci, en était un d’œuf de soulagement pour Guillaume et n’en doutons pas sûrement bien autant pour la dame en plumes…


Confirmation

Tout récemment, Guillaume a pu retenter l’expérience. Une très jeune femelle s’est révélée précocement intéressée par la bagatelle. Malheureusement pour elle, si le premier œuf a trouvé sans problème le bon chemin, le second n’a pas voulu suivre malgré les jours passants. Il était temps de sortir l’arme secrète. Casseroles, manche à balai, torchons et cage très aérée furent donc à nouveau mis en adéquation ; c’était parti pour 40 minutes de fumette de vapeur d’eau pour la demoiselle en péril. Elle fut ensuite placée dans un panier. 10 minutes après…..rien, bon, demain il fera jour comme l’on dit. Et le lendemain, comme le cadeau de notre enfance au pied du sapin le matin tant attendu, un œuf attendait Guillaume sous la jeune femelle, elle aussi bien soulagée.


Conseil

Si vous aussi êtes un jour prochain face à un tel désagrément, pensez au hammam ‘façon Guillaume’.
Peut-être sauverez-vous ainsi votre meilleure génitrice. Que votre femelle soit ou pas de valeur, cette solution des plus simples à mettre en œuvre pourra soulager la pauvre bête. Cerise sur le gâteau, cette solution ne vous coûtera qu’un peu d’eau et de gaz.

Merci à Guillaume d’avoir partagé avec nous cette très précieuse solution, merci également au Dr vétérinaire Bougerol (Paris) pour son honnêteté et ses compétences. A vos fourneaux…

David Chassagne, décembre 2017