MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE
"Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"
French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

Joël CHOTEAU : 1er As pigeon 2 ans Assen 2017

C’est tout proche de l’Atlantique, à 85-Le Fenouiller, que demeure l’heureux propriétaire du premier As pigeon Assen sur deux années (2016-2017).

C’est le 204082/2014 de Joël Choteau qui rafle cette année le titre d’As pigeon ‘Assen-Osnabrück’.

Cette année 2020, il atomise littéralement un Assen (926 km) compliqué.

C’est à 8h25’07’’ que le 079934 de 2018, libéré la veille depuis Assen (NL) franchit la trappe ce matin du 12 août 2021 des installations de Joël Choteau à 85 Le Fenouiller. Il vient ainsi offrir à son heureux propriétaire une deuxième victoire consécutive sur le Assen du MCGC.

Joël Choteau (85- Le Fenouiller) s’octroye la seconde place du Osnabrück semi-national 2016, avec au passage une performance qui fait rêver tout amateur de grand fond.

Osnabrück 2014 n’a pas été une étape surprise, les spécialistes des épreuves "marathon" ont confirmé leur supériorité, sans contestation possible. 

Ainsi, le second amateur, heureux propriétaire du second pigeon de l’épreuve n’est autre que Richard Coutelet.

C’est à 19h58’40 ‘’ que sera officialisée la première annonce sur Assen 2018. La femelle 5495642/2015 d’Antonio Da Silva (F-89 Pallaye) venait de boucler 629 km. En ouvrant ainsi le bal des constatations de cette difficile édition, elle empochait l’or en zone fond, à peine 2 minutes devant le 459663/14 de Jacques Sicot (20h24 pour 648 km). Elle sera aussi un des 3 seuls pigeons du contingent à pouvoir rentrer le jour même.

Vous avez sûrement, un jour, lu des articles signés de son pseudo, qu’il s’agisse de ‘KSM’ pour la colombophilie belge ou de ‘reporter’ pour la fameuse petite revue verte, l’incontournable ‘Pigeon Rit’. L’ami Henri Hanlet, outre un chroniqueur hors pair, forme, avec son épouse Mya et son comparse Jean-Marie De Keyser, un tridem redouté du terreau colombophile liégeois sous l’appellation De Keyser-Dethier.

A un brin d’herbe de la frontière Belge, au nord de Bruges, à Sluis (NL), vit un amateur dont vous avez sûrement écouté parler : Martin De Poorter. Ce sympathique amateur ne s’arrache pas les yeux à chercher désespérément son nom dans les classements nationaux Hollandais. Bien souvent, il est en toute première page, voire en première ligne. Bien qu’en avant-main de la puissante Zeeland, il fait mieux que bien se défendre et s’impose comme une valeur sûre du créneau marathon de son pays.