MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE

             "Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

DELEU Guy (Neuville en Ferrain, FR) : 1er National Saint Vincent 2014

Mon homologue du nord titrait « L'extraordinaire doublé de Guy DELEU ». Extraordinaire était bien le terme à utiliser, puisqu'un doublé 1er + 2e National est rare, et qu'il faut remonter à Tarbes 2008, soit 6 ans en arrière, pour en retrouver un.

Sur ce concours, Guy avait engagé cinq pigeons. Lâchés à 7h35, les deux mâles passent l'antenne à 20h19 et 20h33, après respectivement 12h44 et 12h58 de vol, et en atteignant les vitesses de 1119 et 1098 mètres par minute. Les trois autres protégés de Guy suivront à : 21h42 (71e National), 08h55 (682e National) et 09h07 (3e pigeon non classé). A quelques minutes près, Guy DELEU aurait pu, en plus du 1er et 2e, réaliser un 100 % de prix par 4. Peut-être dans une prochaine édition ?

DELEU Guy et CUFAY Dominique

 

Guy Deleu et Dominique CUFAY

En 1981, Guy DELEU prend sa première licence colombophile. Son père lui a transmis le virus. Jusqu'en 2010, il n'a joué que les concours de vitesse et de demi-fond, même si, de temps en temps, il s'essayait sur les concours internationales, avec succès d'ailleurs, puisqu'au début des années 2000, il se classait 7e et 12e National de Pau. C'est en 2010, il y a donc quatre ans, que la décision a été prise de se spécialiser sur les concours internationaux. C'est à partir de 2005 que Guy a investi dans des pigeons de marathon. Cela a commencé avec cette femelle VEROVE, achetée à la vente du CIF. Elle fera souche, puisqu'elle donne le 443 de 2010, 6e As Pigeon National et 2e National Saint 2014 (cf plus bas). Suivront à la fin des années 2000, 50 pigeons de la station d'élevage SIMONS, en l'espace de deux ans. A la reproduction, on trouve aussi des José POTEAUX, aux origines Wim MULLER via Eric VITEL, des Eric DEVLAMINCK et plus récemment des Serge DHONT. Ces pigeons DHONT portent en eux les gênes des colonies MORNARD, FLORIZOONE et BEN. C'est de ce dernier amateur que Guy dit avoir beaucoup appris, notamment sur la préparation des pigeons.

Guy DELEU ne fait pas partie des « grands colombophiles ». En effet, il début ses saisons avec 28 mâles, dont 16 vieux et 12 yearling. De plus, il héberge 6 couples de reproducteurs qui, chaque année, élèvent une soixante de jeunes. Moins de 70 becs en hiver, et une moyenne de 4 pigeons joués par concours international. Pour les entraînements quotidiens de ses pigeons, Guy peut compter sur la précieuse aide de sa femme. Son métier d'artisan électricien, l'oblige à travailler tôt le matin et revenir tard le soir. C'est donc sa femme qui, à 6h30 le matin et à 18h le soir, s'occupe de faire voler les mâles au toit.

12ème national St Vincent 2014

 

12ème national St Vincent 2014

Qu'en est-il du schéma de préparation ? Avant d'être enlogés sur un concours de marathon, les mâles sont traités individuellement contre la trichomonose. Au retour, ils trouvent dans leur eau pendant deux à trois jours du glucose. Après le concours, c'est une semaine de diète, puis retour au mélange sport jusqu'à l'enlogement. En fin de préparation, des friandises et des cacahuètes sont ajoutées au mélange. Il y a quelques années, Guy nourrissait encore à la trémie. Aujourd'hui, il rationne et y va crescendo. Plus on s'approche du concours et plus la nourriture est grasse et abondante. En agissant ainsi, ses pigeons gonflent sans devenir lourds. Coté traitement : 5 jours contre la trichomonose, avant la saison, puis des rappels avant les concours. Pas de traitement contre le paratyphus, ni contre la coccidiose. Les pigeons sont vaccinés contre la PMV et les poquettes. En ce qui concerne les voies respiratoires, il n'y a pas de schéma préétabli, c'est au feeling du patron.

Passons aux origines des deux pigeons de tête. Commençons par le 202087/2011, 1.National Saint Vincent 855 km 2014, 140.National Pau 868 km 2014. Il a contre toute attente 0 % d'origine de grand fond. Dans le pedigree de son père, on lit les noms : DEVOOGHT, HOUBEN, GRONDELAERS, JANSSEN et ENGELS. En somme, des pigeons capables de voler jusqu'à 700-800 kilomètres avec succès. Son grand-père, côté paternel, a réalisé chez Jean-Luc DUMAS, d'excellents résultats en concours Fédéraux. En 1999, il se classe 9e As Pigeon National Fond et en 2000 dans le même classement il termine 22e !!! La mère du vainqueur national de Saint-Vincent 2014 est une 100 % J&J ENGELS, avec dans son pedigree, à plusieurs reprises, le « DIKKE » de 1987. Le 202087 de 2011 a été bagué par mon ami Dominique CUFAY, hors de deux pigeons qu'il a eus du tandem Toulousain KHA + PEREZ. Comme quoi ce fameux dicton qui dit « les meilleurs pigeons sont les pigeons offerts » est bel et bien vrai.

colombiers deleu

Petite parenthèse sur Dominique CUFAY. Il est aujourd'hui, comme beaucoup de colombophiles actifs, tenu à privilégier sa vie professionnelle au détriment de ses pigeons. A l'époque où il travaillait en tandem avec un collègue à lui, il faisait partie du gratin français. Je suis persuadé qu'un jour il reviendra en force. Les bons pigeons, il les as ; Saint-Vincent 2014 nous le montre encore. Rappelez-vous Biarritz International 2004. Le 100e classé a l'international atteignait la vitesse de 872 m/m. Le premier international, c'était Dominique CUFAY. La même année, sur Morcenx, il se classe 2e National et réalise 2 x TOP 100 National de Barcelone. Entre 2002 et 2005, Dominique réalisera 17 x TOP 100 National Barcelone. Fin de la parenthèse.

Passons maintenant à celui que Guy DELEU considère comme son meilleur, le 441443/2010, 6e As Pigeon National 2014 avec 3/3 prix, dont : 2.National Saint Vincent 855 km 2014, 113.National Pau 868 km 2014 et 139.National Perpignan 905 km 2014. Pour ce pigeon, c'est 100 % d'origines de grand-fond, avec comme père un mâle d'origine AARDEN de la station d'élevage SIMONS de Ransdaal, et pour mère une VEROVE Pierre. Comme le père, la mère est une 100 % AARDEN, par l'intermédiaire de pigeons BATENBURG, en direct et via Roger SENICOURT & Fils. Ce qui est beau avec ce pigeon, c'est que le père a coûté à Guy 50€, et la mère 80€. Soit 130€ pour dégoter un crack pigeon. La preuve que l'argent n'y est pour rien, même si aujourd'hui, un certain site Internet veut nous le faire croire. A quoi bon dépenser des milliers quand, avec 130€, on peut atteindre le Graal ?

Félicitation Guy DELEU pour ce doublé National, et à bientôt dans les joutes de fond.

Résultats Guy DELEU – Saison 2014 :
Pau – 868 km – National – 02/03 : 113, 140 parmi 1964 pigeons
Saint Vincent – 855 km – National – 04/05 : 1, 2, 71, 682 parmi 2836 pigeons
Marseille – 875 km – National – 01/04 : 518 parmi 2560 pigeons
Narbonne – 845 km – National - 02/05 : 228, 547 parmi 2764 pigeons
Perpignan – 905 km – National – 01/04 : 139 parmi
22 pigeons joués, 10 prix par 4 (45,45%), 6 prix par 10 (27,27%)

Yannick UNGERER le 14 août 2014