MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE

             "Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

Jean-Baptiste GRISLAIN : 1.National Pau France 2014

Vendredi le 20 juin nos pigeons ont été lâchés à Pau pour 6h45. Au vu des prévisions météorologiques, il était prévisible que certains pigeons tombent entre 1000 et 1100 m/m, mais où ? Et combien ? Tel était notre débat avec d'autres amateurs français sur les réseaux sociaux. Comme à leur habitude, ces dernières années, ce sont le père et le fils LEDOUX de Rollot qui ont annoncé le premier pigeon. Dans la même minute, avec deux secondes d'intervalle, c'est Jean-Baptiste GRISLAIN de Bray-Les-Mareuil qui, avec 34 kilomètres de plus que les amateurs de Rollot, annonce son premier.

Le 830 de 2008, 4er marqué chez Jean-Baptiste, est alors 1er National et International avec 1018,90 m/m. Au national, personne ne le détrônera, et seul deux amateurs viendront avec leurs protégés passer la barre des 1000 m/m. Jusqu'à 20h50, Jean-Baptiste était encore 1er International, mais c’était sans compter qu'à l'est, et plus précisément en Saar, huit pigeons soient constatés le jour du lâché, dont, entre autres : DECK Siegfried à 20h49 avec 1047 m/m ; un quart d'heure plus tard, à 21h05 c'est Lothar LESSMEISTER qui vient avec 1053 m/m, rafler la mise. N'en reste-t-il que la prestation de Jean-Baptiste est plus qu'honorable et sera récompensée d'un 3e prix International parmi 8302 pigeons, au nez et à la barbe de ses concurrents Belges, Néerlandais et Luxembourgeois. Bravo !

grislain 1 nat pau 1

Jean-Baptiste GRISLAIN est originaire de Bray-Les-Mareuil, un petit village de 250 habitants, dans le département de la Somme, en région Picardie, à quelques encablures d'Abbeville. L'an passé, il a déjà eu de très bons résultats avec un 3/5 sur Pau et un 3/4 à Saint Vincent avec les 2e, 3e et 26e National parmi 2541 pigeons. Et que dire du début de saison 2014, avec 3 des 5 pigeons joués sur Pau, classés par 10 avec en prime le 1er National.

Le vainqueur de Pau est un pigeon de 2008, soit âgé de 6 ans. Il est un extra voyageur, hors d'un extra voyageur, et a déjà donné naissance à un extra voyageur !!! Je m'explique. Le 830 de 2008, 1er National Pau 2014, est l'un de ses pigeons qui se bonifie en prenant de l'âge et donc de l’expérience. Il a à son actif plus d'une dizaine de prix en fond et grand fond, avec entre autres les 11e parmi 2154 pigeons de Saint Vincent, 58e sur 2064 pigeons de Narbonne, 62e sur 1469 pigeons de Tarbes, 21e sur 719 pigeons de Bayonne, 147e sur 2120 pigeons de Saint Vincent... et désormais à 6 ans, 1er sur 1970 pigeons de Pau. Son fils, le 158855 de 2009, réalise, sur le très difficile concours de Saint Vincent de 2013, le 3e National et 4e International, avec 944 m/m parmi 10907 pigeons. Rappelez-vous, sur ce Saint Vincent du 12 Juillet 2014, seul un pigeon du contingent global avait passé les 1000 m/m. Le père du 830 est le 069 de 2003. Ce dernier a réalisé 5 prix en fond dont 392e International Perpignan parmi 15087 pigeons, en 2007. Un frère du 069/03, le 060/03, soit un oncle du vainqueur de Pau, réalise 7 prix en fond avec notamment les : 12e International Perpignan 06' parmi 14812 pigeons, 225e International Dax 05' parmi 11898 pigeons, 294e International Perpignan 07' parmi 15087 pigeons et 90e National Perpignan parmi 2014 pigeons en 2008. La mère du 830/08 est une sœur du 299/04 qui, dans sa carrière, a réalisé 7 prix en fond, dont 6 par dix et 4 x TOP 100, dans une moyenne de 4800 pigeons. Du point de vue de l'origine, nous retrouvons des pigeons IMBRECHT, THONE et GRUSON par DEVILLERS Francis, et des WACHEUX Marcel. En résumé, une lignée de pointeurs, qui fera encore couler de l'encre.

grislain pedigree

A Bray-Les-Mareuil, on a fait le choix d'une petite colonie. Au maximum 32 mâles, dont 20 vieux et 12 yearlings, et leurs femelles, 10 couples de reproducteurs et une quarantaine de pigeonneaux. Soit un effectif hivernal de 80-90 pigeons. La colonie repose sur des pigeons d'origine GRUSON, IMBRECHT et PEETERS via DEVILLERS, avec un apport de sang neuf via Philippe BAZILLE. Le tri se fait selon la théorie alaire, assisté par Philippe BAZILLE, puis par le panier.

Les veufs sont accouplés entre la mi février et la mi mars, et sont mis au veuvage sur un jeune de 20 jours. La saison sportive début vers mi-mai, sur les concours de vitesse et de demi-fond de la société. Place ensuite, après la préparation, aux concours du CALC et ceux Internationaux. Au retour d'un grand concours, les pigeons reçoivent le mélange concours avec des électrolytes. Le lendemain et le surlendemain, un mélange dépuratif avec de l'huile d'ail et de la levure de bière. Puis un mélange 50 % dépuratif, 50 % Sport les jours suivants. Les trois à quatre derniers jours, Jean-Baptiste repasse sur un mélange sport avec dans l'eau des vitamines.

grislain 1

En ce qui concerne le suivi médical, Jean-Baptiste réalise des analyse de fientes, en début et en fin de saison, et avant le premier rendez-vous international. En fonction du résultat de l'analyse, on intervient ou non avec des médicaments. En général, des traitements ont lieu après le sevrage des premiers jeunes, et des rappels sont donnés pendant la saison. A cela s'ajoute la vaccination contre la PMV et les poquettes.

En 2013, il a manqué 43 minutes à Jean-Baptiste pour un 1er International sur Saint Vincent. Cette année, l'écart entre le 1er International de Pau et le pigeon GRISLAIN est de 25 minutes. L'écart se réduit d'année en année. Devons-nous en déduire que la victoire internationale s'approche à petits pas ?

Yannick UNGERER