MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE

             "Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish


Pour la deuxième année consécutive, le Marathon Club du Grand Centre a organisé une sortie autour de la bourse de printemps de Houten (NL), le premier week-end de mars.


Avant de passer une journée sur le salon à Houten, était convenu de rendre visite à des champions de courses marathon, sur la journée du vendredi 4 mars.


Cette année, nous avions rendez-vous tout d’abord avec la révélation du grand fond Hollandais, en la personne de Frank Zwiers. Ce virtuose colombophile de 33 ans, champion en demi-fond / fond, après une interruption de 2 ans a repris des pigeons en 2011. Mais des pigeons marathon cette fois ; en 2013, il engrangeait sa première victoire NPO, suivie l’année d’après, de la 2ème place de champion national (non désignés) et, encore une année après de la 3ème place Nationale, entre autres titres. La visite du jeune champion de Breda promettait donc d’être instructive. Et elle le fut. Dans le salon, les petits gâteaux préparés pour l’occasion faisaient face à une bonne vingtaine de voiliers installés dans des cages d’exposition.

DSC 0108 1

Aucun pigeon à vendre ce jour-là, mais de la plume supérieure à palper. Notre ami nous avait entreposé là tout l’or de son brillantissime colombier. Une fois sa méthode expliquée, et les réponses aux questions apportées, vint enfin le moment que beaucoup attendaient : du 1er prix de Tarbes à la fameuse ‘Golden future’, tous les cracks voyageurs ou reproducteurs sont passés dans les mains des croqueurs de cuisses de grenouilles présents ce jour-là.

DSC 0110 1

Un grand merci à Frank pour cette occasion unique. Un article sera bientôt disponible pour vous permettre de découvrir tout ceci.


Des sensations plein les mains et les neurones en pleine digestion d’informations passionnantes, nous avons ensuite pris la route pour Renkum (NL). Là, nous attendait un autre champion marathon en la personne de Ben Roodbeen.

DSC 0163 1

Ben a la particularité de s’être constitué une souche de voiliers collectionnant les prix en grand fond. Il est courant chez lui de trouver des oiseaux avec entre 12 et 17 prix sur des courses marathon. Si je vous précise que beaucoup sont des prix par 10 et qu’il est ordinaire d’y compter au moins 3 prix dans le top 100, vous comprendrez pourquoi nous avons fait le détour. Notez aussi que Renkum n'est pas situé à l’ouest de la Hollande, où les champions sont légions, mais assez proche de la frontière allemande (+/- 20 km). Comme l’ami Ben n’est ni francophone ni anglophone, il nous fallait un interprète.

DSC 0161 1

Peter Bosveld, ami intime de Ben s’est gentiment collé à cette tâche. Pour info, Peter, dont la colonie est faite de pigeons Roodbeen, n’est pas non plus tout à fait manchot avec les pigeons, puisqu’il réalise cette année une seconde place nationale sur le concours de Cahors ; chapeau !
Là encore, nous avons été reçus comme des princes, et avec une extraordinaire amitié ; l’ami Ben n’est pas du genre radin avec dame Heineken. Nos amis ont répondu, ici encore, sans retenue à toutes nos questions. Merci à tous les deux pour tout, sans oublier leurs patientes épouses.

DSC 0153 1


Des colombiers vraiment différents, des méthodes encore plus, et des résultats de classe supérieure des deux côtés. De quoi avoir des questions plein la tête pour le reste de la soirée… Vous pourrez prochainement là aussi découvrir des informations complémentaires sur cette colonie dans un prochain article.

La joyeuse troupe s’est ensuite prestement engagée dans un restaurant chinois pour un bon repas : premier vu ouvert, premier envahi (il faut dire qu’à 20 heures aux Pays Bas, on ne fait pas la fine bouche. Trouver autre chose qu’un ‘Mac Do’ à ces heures peut vite se tourner en soirée ventre vide.

IMG 20160304 204042 1  IMG 20160304 204057 1


Trouver ensuite le lit douillet de l’hôtel sur Utrecht ne fut pas du luxe, car pour la plupart, le réveil avait sonné très tôt dans la nuit. Il s’agissait de plus d’être frais dispo pour profiter d’une journée sur le salon de Houten.


Le samedi fut donc entièrement consacré à la bourse de printemps, une des plus grandes manifestations colombophiles d’Europe (près de 300 exposants). Une bonne journée (pas trop quand même pour le portefeuille, malgré de vraies belles affaires) qui a vu la plupart des coffres se remplir, parfois à la limite du raisonnable. C’est tout de même quelque chose à voir. Le soir, petit resto, toujours pas si facile à trouver, où nous avons pu retrouver deux de nos champions bien de chez nous accompagnés de leurs sympathiques épouses. Je vous les mets dans l’ordre car ceci vaut tout de même le coup d’être compté : 1 Joël Vidal ; 2 Joël Videau. Il fallait le faire, la vie est tout de même bien faite parfois, cette belle amitié qui les lie en est une jolie preuve. En visite nordique également, ils auront vécu de fabuleuses choses, et ce fut un grand plaisir de les retrouver pour cette soirée.

IMG 20160305 204128 1


Le dimanche, une partie de la troupe s’est levée de bonne heure pour visiter le marché de Lier (B), alors que le reste s’est acheminé comme l’an passé sur la Station Natural, autre monument de notre sport colombophile. La station a offert un jeune au groupe du MCGC présent, à tirer au sort sur place. Nous ne savions pas alors que nous avions, parmi nous, un homme qui ne passait jamais sans une certaine fortune à côté des tirages au sort : c’est ainsi qu’un jeune ‘Meulemans’, fort joli, est reparti dans le coffre, où chaque centimètre cube était optimisé, de notre responsable de centre ‘zone fond’ Alain Hallard (45-Olivet). Bonne réussite Alain, et nos remerciements à la station Natural.

IMG 20160306 135908 1
Poussée par une bonne bière, la saucisse prise sur place fut dégustée sous le chapiteau.

IMG 20160306 124835 1   IMG 20160306 124843 1

 

C’était aussi le moment de profiter du délicieux pineau du viticulteur du groupe : Patrick Métayer, un grand merci pour ce délicieux breuvage ! Notre champion charentais (victoires sur Osnabrück et sur Assen) est un homme de savoir-vivre puisqu’il a, c’est à souligner, sans rechercher à en retirer le moindre bénéfice ou la moindre faveur, offert à nos hôtes du week-end une bouteille de sa conception lors de chaque visite ; un grand merci pour ce geste.

IMG 20160306 135447 1


Cette parenthèse refermée, nous voilà reparti en retard mais heureux pour la dernière visite du week-end : le monsieur ‘Barcelone’ de Belgique : Lieven Buelens en personne. Nous entrions là chez le belge ayant sûrement cumulé le plus de top 100 nationaux sur Barcelone ces 10 dernières années. Notez au passage, s’il vous plaît, les 4 tops 25 en 2014…

IMG 20160306 173903 1

Nous avons encore bénéficié d’un accueil extraordinaire. Pour l’occasion, la sœur et la petite-fille de Lieven étaient venues prêter main forte ; un grand merci à toutes les deux. Boissons et petits gâteaux nous attendaient, complétées encore de tartines après visite des installations. Là encore, pas de soucis face à nos multiples questionnements, et ceci avec en prime le talent de conteur de notre joyeux hôte du jour. Un grand merci pour tout à ce grand champion, vraiment un tout bon moment que celui-ci.

IMG 20160306 161302 1   IMG 20160306 161415 1


Une fois n’est pas coutume, super accueil, supers personnes, supers résultats, et... colombiers et méthodes encore différents.

La spécialisation est un point non négligeable, et ces visites sont cette année encore la confirmation qu’il n’y a pas ‘une’ méthode miracle. Il faut des oiseaux de qualité, de la rigueur sur une méthode correcte ajustée à ses possibilités.

N’oublions cependant pas le plus important : se faire plaisir. Si être champion est le rêve de beaucoup, être heureux dans son hobby reste tout de même plus accessible et réaliste en fonction de ses occupations professionnelles ou familiales. N’est-ce pas là l’essence même et la raison d’être d’une passion ?

C’est, semble-t-il, très satisfaits de leur voyage que tous ont regagné leurs pénates, tard dans la nuit, mais le jeu en valait la chandelle. ‘Reboostés’ pour le début de saison qui s’approche, et prêts pour le prochain rendez-vous d’importance : Osnabrück UCML de début juillet !

Bonne préparation et début de saison à tous et toutes,

David Chassagne, Mars 2016